/fr/2002/1/1

Jean-Marc Larrue, « Le burlesque québécois : l’avant-garde version « peuple » », Jeu, 2002, p. 87‑98.

Éditer l'article

Tout le monde a entendu parler du burlesque, mais cette pratique reste le parent pauvre du champ théâtral. D'abord, parce qu'il a été longtemps discrédité, au Québec comme ailleurs. Mais aussi parce qu'on a peine à le définir et à le distinguer d'autres pratiques nord-américaines de la même époque, tels que les spectacles de variétés, le vaudeville américain et les revues. [...]

Connexion