/fr/2014/1/28

Peppe Cavallari, « Une réflexion philosophique inédite sur le web. Une lecture de « L’être et l'écran. Comment le numérique change la perception » de Stéphane Vial », Sens Public, janvier 2014.

Éditer l'article

[« L'être et l'écran » de Stéphane Vial] ne se limite pas à revendiquer le droit des philosophes, un droit désormais reconnu, à s'occuper de web, d'applications, d’algorithmes et d'interfaces : il va bien au-delà de cette constatation pour encadrer l'ensemble des instruments techniques qui engendrent le web dans la pertinence d'une analyse philosophique, voire phénoménologique, qui les prend en compte en tant qu'instruments « phénoménotechniques », instruments qui « font le monde et nous le donne » et déterminent « la qualité de notre expérience d'exister ».

Connexion