/fr/2017/1/22

Table ronde : Post-vérité et Autorité

Éditer l'article

Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx, Salle C-3061
Mercredi 8 février, 16h30
Table ronde enregistrée



Selon l'Oxford dictionary, le mot de l'année 2016 est Post-vérité, défini comme un adjectif « en rapport avec ou définissant circonstances dans lesquelles les faits objectifs sont moins influents dans la formation de l'opinion public que les appels aux émotions et aux croyances personnelles. »
La Brexit et l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis ont été les contextes où le terme Post-vérité a été le plus souvent utilisé, surtout en se référant à la circulation de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux. Cela a été possible, dit-on, à cause du manque d'une autorité ultime validant la véridicité de ces nouvelles.
Ce manque, est-il structurel dans le Web ? Dans le web, est-il vrai qu'il n'y a pas d'autorité ? Qu'est-ce que l'autorité dans le Web ? Qu'est-ce qu'il en est de la vérité à l'ère des réseaux sociaux ? Cette table ronde vise à réfléchir autour de ces thématiques afin de mieux comprendre notre époque et, peut-être, de donner une réponse à ces questions.

Participants : Adriano Fabris (Université de Pise, Italie), Pierre Lévy (Université d'Ottawa), Stéphane Vial (Université de Nîmes, France), Maude Bonenfant (Université du Québec à Montréal) et Marcello Vitali-Rosati (Université de Montréal). Modératrice : Servanne Monjour (Université de Montréal).
Table ronde en français et anglais.

La Chaire de recherche utilise comme système d'archivage de ses médias Internet Archive. L’IA met gratuitement ses collections à la disposition des chercheurs, historiens et universitaires. Le robot d'indexation utilisé par l'IA est un logiciel libre, ainsi que son logiciel de numérisation de livres.

Connexion