Privé / public

Éditer le chapeau
Crédit photo : <a href="http://photographie.merzeau.net">Louise Merzeau </a>
Crédit photo : Louise Merzeau

le web semble mettre en crise la distinction entre l’espace public et l’espace privé, qui feraient l'objet d’une porosité sans précédent. En réalité, s’il est vrai que la distinction privé/public telle que nous la connaissions jusqu'à présent ne fonctionne plus sur le web, il est vrai aussi que de nouvelles frontières émergent: en effet, le web est un espace dont la structure est assez rigide et bien organisée.

/fr/Concepts-cles/Prive--public

Projets

Ajouter un articleEDIT

Colloque international Publishing Sphere

Montréal
23-25 mai 2019

EDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, On Editorialization: Structuring Space and Authority in the Digital Age, Amsterdam, Institute of Network Cultures, 2018, 114 p., (« Theory on demand », 26).

In On Editorialization: Structuring Space and Authority in the Digital Age Marcello Vitali-Rosati examines how authority changes in the digital era. Authority seems to have vanished in the age of the web, since the spatial relationships that authority depends on are thought to have levelled out: there are no limits or boundaries, no hierarchies or organized structures anymore. Vitali-Rosati claims the opposite to be the case: digital space is well-structured and material and has specific forms of authority. Editorialization is one key process that organizes this space and thus brings into being digital authority. Investigating this process of editorialization, Vitali-Rosati reveals how politics can be reconceived in the digital age.

EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « Penser les attaques de Paris, autour de la vidéo d’Anonymous », [En ligne : http://theconversation.com/penser-les-attaques-de-paris-autour-de-la-video-danonymous-51095]. Consulté le24 novembre 2015.

Notre façon de penser l’événement, d’en parler, fait partie de l’événement. Réflexion autour de cette « éditorialisation » et du rôle d’Anonymous dans cette appropriation/relecture collective.

EDIT

Projet Profil

D’abord conçus à des fins purement pratiques, les profils d'usager sont peu à peu devenus des espaces d’expression et d’écriture de soi inattendus. Ce projet vise à comprendre cette nouvelle structure profilaire, pour en mesurer les enjeux théoriques et esthétiques.

EDIT

Peppe Cavallari, « Safety check : réseaux numériques et sentiment de sécurité », Sens Public, novembre 2015.

La fonction de contrôle d’absence de danger (safety check) activée par Facebook lors des attentats terroristes à Paris, nous a permis d’acceder à un ultérieur niveau d’intimité, nous entrelaçant encore une fois de plus au réseau dont nous faisons partie et qui fait autant partie de nous. Le rôle assumé par la plateforme de Zuckerberg pendant cette nuit de terreur, pose autant de questions philosophiques sur la relation entre individuel et collectif que de problèmes politiques sur l’institutionnalisation d’une entreprise privée, forte d’une infrastructure transversale aux limites de l’appartenance nationale de tout en chacun et qui, aujourd’hui, hors du web n’a pas de compétiteurs dans une capacité de plus en plus cruciale : celle de nous saisir en tant que élément d’un réseau.

Connexion