Fabrice Marcoux

Éditer le chapeau

Après des études en communications, un baccalauréat spécialisé en philosophie et des recherches sur les théories du jugement critique (esthétique), Fabrice a effectué un certificat en gestion de l’information numérique à l’EBSI et mis en pratique ces enseignements en tant que webmestre et responsable des communications pour différents organismes. Il a été assistant pour les séminaires ‟Écritures numériques et éditorialisation” (2013-2015). Il participe aux travaux du groupe de recherche sur les théories de la littérature numérique (ThéoLiNum) et de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, et s’intéresse plus particulièrement à la transformation des pratiques éditoriales en relation avec l’évolution des plateformes de publication. Ayant complété la rédaction de son mémoire qui met en dialogue l’humanisme numérique de Doueihi et l’écologie des media de McLuhan, il est actuellement réalisateur de livres numériques et consultant en édition numérique à son compte chez Fabrix Livres. La question de la transmission des connaissances et des cultures se situe au cœur de ses préoccupations. Il est l’auteur de ‟ Le livrel et le format ePub ”, chapitre du manuel Pratiques de l’édition numérique, sous la direction de Marcello Vitali-Rosati et Michael E. Sinatra.

homegnolia@gmail.com

/fr/Equipe/Fabrice-Marcoux

Ajouter un articleEDIT

Première séance séminaire Écritures Numériques et Éditorialisation - Bruno Bachimont

Université de Montréal
Pavillion Lionel-Groulx - Salle C-7078-2
de 11h30 à 13h30 - 17 novembre 2016
Seance enregistrée

EDIT

Fabrice Marcoux, « Le livrel et le format ePub », in Marcello Vitali-Rosati, Michael E. Sinatra, (éds.). Pratiques de l’édition numérique, éds. Marcello Vitali-Rosati et Michael E. Sinatra, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2014, (« Parcours numérique »), p. 177‑189.

Il ne serait pas possible de tracer un panorama complet des enjeux de l’édition numérique sans parler des formats qui tentent de reproduire le mode typique de circulation des contenus papier — le livre — en l’adaptant au support numérique. C’est ce que l’on appelle « livre électronique » ou « livrel » (eBook en anglais). Il ne faut pas confondre le livre électronique avec la liseuse qui est le support de lecture. Le livre électronique est un fichier, formaté selon des standards déterminés. Bien évidemment, ces formats ne sont pas stables et changent très rapidement. Aujourd’hui, le standard ouvert de référence est l’ePub. Ce chapitre essaie d’en donner une description.

Connexion