Michael E. Sinatra

Éditer le chapeau

Michael E. Sinatra est professeur d'anglais à l'Université de Montréal. Formé en romantisme à Oxford et spécialiste de Leigh Hunt, il est impliqué dans la publication numérique et les humanités numériques depuis vingt ans. Il est le rédacteur-fondateur de la revue électronique à comité de lecture financée par le CRSH, Romanticism on the Net (fondée en 1996 à Oxford et hébergée sur la plate-forme Érudit depuis 2002), qui a étendu son champ d'action à la période victorienne en 2007 et a changé de nom en Romanticism and Victorianism on the Net (RaVoN). Aux côtés de Marcello Vitali-Rosati, il a lancé au printemps 2014 une série de publications innovantes intitulée « Parcours numériques », qui comprend le volume Manuel des pratiques de l’édition numérique. Il est également le chef d'équipe du « Groupe de recherche sur les éditions critiques en contexte numérique ».

/fr/Equipe/Michael-E-Sinatra

Publications

Ajouter un articleEDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Dominic Forest et Michael E. Sinatra, « Lire à l’ère du numérique Le nénuphar et l’araignée de Claire Legendre », Sens Public, décembre 2016.

Cet article se veut exploratoire en deux temps : une piste de réflexion sur l’impact du numérique sur les sciences humaines, et une lecture de l’essai Le nénuphar et l’araignée de Claire Legendre, publié le 4 février 2015 chez Les Allusifs. Notre hypothèse est qu’il est nécessaire de jeter les bases d’une théorie et d’une pensée du numérique, comme de poursuivre et de favoriser l’implémentation de nouveaux outils de recherche conçus par et pour les humanités, en lien direct avec les questions d’édition, de diffusion, d’encodage, de fouille, de curation, ou encore de visualisation et de représentation des données textuelles, sonores et visuelles. Cet article propose ainsi une première piste d’exploration de l’usage de ces nouvelles possibilités pour la littérature québécoise.

Connexion