Blogues

Éditer le chapeau

Depuis 20 ans, nous assistons à une prolifération des blogues dont l’intérêt littéraire est indéniable. Si à l’origine cette forme d'écriture favorise la publication de courts textes en ordre antéchronologique, les blogues deviennent ces dernières années de plus en plus hétérogènes, au point de mettre en question leur nature même.

/fr/Objets-de-recherche/Blogues

Ajouter un articleEDIT

Marcello Vitali-Rosati, « « Littérature numérique » : changements et continuité », TicArtToc, 2016, p. 32‑35.

Les technologies numériques changent-elles vraiment la littérature? Peut-on parler d'une littérature numérique? Y a-t-il opposition entre la littérature papier et la littérature numérique? D'une part, on pourrait dire qu'il n'existe aucune opposition entre ces deux formes de littérature cas, dans les faits, il n'y a que des pratiques qui s'inscrivent toujours dans une continuité. D'autre part, on pourrait affirmer qu'au contraire il y a des différences fondamentales dans les pratiques d'écritures, dans les modèles de diffusion et de réception, dans les formats, dans les supports, etc. Cet article explore ces deux perspectives.

EDIT

Première séance séminaire Écritures Numériques et Éditorialisation - Bruno Bachimont

Université de Montréal
Pavillion Lionel-Groulx - Salle C-7078-2
de 11h30 à 13h30 - 17 novembre 2016
Seance enregistrée

EDIT

Colloque Écrivains, personnages et profils: l'éditorialisation de l'auteur

Colloque international
Les 24 et 25 mai à l’Université de Montréal
sous la direction de Bertrand Gervais, Servanne Monjour, Jean-François Thériault, Marcello Vitali-Rosati
Consulter le Site Web du colloque

EDIT

Projet Profil

D’abord conçus à des fins purement pratiques, les profils d'usager sont peu à peu devenus des espaces d’expression et d’écriture de soi inattendus. Ce projet vise à comprendre cette nouvelle structure profilaire, pour en mesurer les enjeux théoriques et esthétiques.

EDIT

Servanne Monjour, « Dibutade 2.0 : la « femme-auteur » à l’ère du numérique », Sens Public, septembre 2015.

Prenant le parti d’étudier la culture numérique émergente selon des rapports de continuité plutôt que de rupture, cet article envisage la question de l’auctorialité féminine sur le web au regard du mythe antique de Dibutade. Il semble en effet que Dibutade, en sa qualité de figure fondatrice de nombreuses pratiques artistiques, nous permet de porter un éclairage tout à fait intéressant sur la façon dont certaines bloggeuses affirment leur statut de femme auteur, jouant rôle majeur et moteur dans l’émergence et la reconnaissance d’une littérature numérique (conçue en ligne, publiée en ligne). Les analyses conduites dans cet article entendent souligner le potentiel esthétique de certaines pratiques d’écriture en ligne souvent ignorées par les études littéraires : les profils Facebook, les blogues érotiques voire pornographiques.

EDIT

Séminaire Écritures numériques et éditorialisation - cycle 2014-2015

Cycle 2014-2015
Pratiques de recherche et de production de la connaissance

Connexion