Éditer le chapeau

Nous vivons désormais dans un espace numérique. Cet espace est fait d'écriture. Nos identités sont de l'écriture - profils, entrées dans des bases de données, lignes de codes -, nos actions sont de l'écriture - à partir des clics jusqu'à l'achat d'un livre ou à la planification d'un voyage -, les objets qui nous entourent sont faits d'écriture. La Chaire de recherche du Canada sur les Écritures numériques a pour objectif de proposer une nouvelle lecture et une nouvelle compréhension de cette écriture qui fait désormais notre monde. Sur ce site vous trouverez l'ensemble des projets menés par Marcello Vitali-Rosati et son équipe, les publications des membres de la Chaire et la description de tous les concepts théoriques mobilisés pour nos recherches.

/fr

Publications

Ajouter un article

Servanne Monjour, Matteo Treleani et Marcello Vitali-Rosati, « Ontologie du numérique. Entre mimésis et réalité », Sens Public, décembre 2017.

Ce dossier se conçoit comme un champ d’exploration des problématiques ontologiques du numérique, dans une perspective résolument interdisciplinaire, accueillant tout autant la philosophie, l’esthétique, les études littéraires, la sémiologie, la sociologie ou les sciences de l’information et de la communication. Des arts numériques à la littérature hypermédiatique, en passant par les webdocumentaires et les jeux vidéo, de nombreux domaines permettent en effet d’étudier ces dichotomies apparemment périlleuses entre représentation et réalité, réel et imaginaire, fiction et documentaire…

Marcello Vitali-Rosati, « The Writer is the Architect. Editorialization and the Production of Digital Space », Sens Public, décembre 2017.

We live primarily in a digital space. The structure of the territory first appears to us by means of the mediation of digital devices, ones predominately owned by large multinational corporations. This situation implies a huge risk – that of remaining passive while private companies organize and develop these spaces for us. How might we avoid this risk ? Is it possible, in the digital age, for us to be central to the production of the spaces in which we live ? How might literature constitute a tool for the production of the spatial imaginary that enables us to reappropriate the places and territories managed by the information industry ? This paper addesses these questions and attempts to show, on the basis of the theory of editorialization, how writing can be a way of producing the space in which we live.

2e rencontre entre écrans - La temporalité des écrans

21-23 novembre

Conférence de Jason Boyd

Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx, Salle C-8111
Vendredi 10 novembre, 11h

Lancement de la Revue internationale de Photolittérature

La Revue internationale de Photolittérature est inaugurée en 2017 avec ce premier numéro consacré à la déclinaison d’éléments de poétique photolittéraire

Conférence de Matteo Treleani

Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx, Salle C-2059
Mercredi 1er novembre 2017, 10h

# Dibutade : l’origine de la création

Appel à contributions pour le 6e numéro de MuseMedusa

Sous la direction de Servanne Monjour

Conférence de Gregory Crane

Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx, Salle C-2059
Jeudi 12 octobre 2017, 10h

Connexion