Digital community

Edit lead

Today, interactions between members of online communities represent a fundamental way of circulating literary and scientific content, just as the texts’ visibility depends more and more on the mobilization of these virtual communities. Digital devices indeed drive the creation of new forms of sociability, which are, in turn, the principal vector of content circulation.

/en/Research-topics/Digital-community

Publications

Add an articleEDIT

Second session of the seminar Écritures Numériques et Éditorialisation - Hervé Le Crosnier and Guylaine Beaudry

Editorialization, between taking and losing control

EDIT EDIT EDIT EDIT

Colloquium

Colloque international
sous la direction de Bertrand Gervais, Servanne Monjour, Jean-François Thériault, Marcello Vitali-Rosati
Université de Montréal
24-25 mai 2019

Consulter le Site Web du colloque

EDIT

Projet Profil

Initially conceived for strictly practical reasons, users’ profiles have little by little become unexpected spaces of self-expression and writing. This project aims to understand this new profiling structure, in order to analyze the theoretical and aesthetic issues at play.

EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « Qu’est-ce que l’éditorialisation? », Sens Public, mars 2016.

Cet article présente les résultats de huit ans de travail sur le concept d’éditorialisation, réalisés dans le cadre du séminaire international « Écritures numériques et éditorialisation » que j’ai coorganisé avec Nicolas Sauret depuis 2008. Je propose de définir l’éditorialisation comme l’ensemble des dynamiques qui produisent l’espace numérique. Ces dynamiques peuvent être comprises comme les interactions d’actions individuelles et collectives avec un environnement numérique. À partir de cette définition je propose de décrire le fonctionnement des instances d’autorité dans l’espace numérique.

EDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « What is editorialization ? », Sens Public, janvier 2016.

This paper is the result of eight years of work on the concept of editorialization that was done in the context of the international seminar “Écritures numériques et éditorialisation”, which I have been co-organizing with Nicolas Sauret since 2008. I propose a definition of editorialization as the set of dynamics that produce and structure digital space. These dynamics can be understood as the interactions of individual and collective actions within a particular digital environment. Starting from this definition I try to describe how authority works in digital space.

EDIT

Peppe Cavallari, « Safety check : réseaux numériques et sentiment de sécurité », Sens Public, novembre 2015.

La fonction de contrôle d’absence de danger (safety check) activée par Facebook lors des attentats terroristes à Paris, nous a permis d’acceder à un ultérieur niveau d’intimité, nous entrelaçant encore une fois de plus au réseau dont nous faisons partie et qui fait autant partie de nous. Le rôle assumé par la plateforme de Zuckerberg pendant cette nuit de terreur, pose autant de questions philosophiques sur la relation entre individuel et collectif que de problèmes politiques sur l’institutionnalisation d’une entreprise privée, forte d’une infrastructure transversale aux limites de l’appartenance nationale de tout en chacun et qui, aujourd’hui, hors du web n’a pas de compétiteurs dans une capacité de plus en plus cruciale : celle de nous saisir en tant que élément d’un réseau.

Log in