Nicolas Sauret

Edit lead

Nicolas is a Ph.D candidate at University of Montréal and the University Paris X. His research focuses on the concept of “editorialization” and the impact of digital notational apparatuses on the production and dissemination of knowledge.

His Ph.D research relates to his work at the Institut de recherche et d'innovation du Centre Pompidou (IRI) as a research engineer and project manager (2009-2016). Since 2011, at IRI and now at the Canada Research Chair on Digital Textualities, he co-organizes the international seminar series Écritures numériques et éditorialisation, in collaboration with the journal Sens public and the DICEN-IDF lab.

Nicolas previously worked as a documentary filmmaker and video producer in Laos and Hong Kong for six years, prior to co-founding the production company Inflammable Productions in Paris, which is dedicated to new media and new forms of storytelling. His work as a film director has been shown in several exhibitions and festivals.

/en/Team/Nicolas-Sauret

Publications

Add an articleEDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Nicolas Sauret, « Design de la conversation scientifique : naissance d’un format éditorial », Sciences du Design, n° 8, décembre 2018, p. 57‑66.

Cet article analyse le design d’un format éditorial expérimental dont l’objectif est de réunir le régime social de la conversation avec le régime documentaire des connaissances. Pensé comme un nouvel objet de communication scientifique à implémenter au sein de la revue Sens public, ce format conversationnel cherche à réhabiliter des pratiques d’écrilecture en environnement numérique nées hors de l’institution académique. Sur la base des travaux de Louise Merzeau, nous dressons des pistes pour concevoir un dispositif d’éditorialisation conversationnel propice à l’établissement d’un espace commun de connaissances et engager une herméneutique collective.

EDIT

Nicolas Sauret, « Design de la conversation scientifique : naissance d’un format éditorial », Sciences du Design, n° 8, décembre 2018, p. 57‑66.

Cet article analyse le design d’un format éditorial expérimental dont l’objectif est de réunir le régime social de la conversation avec le régime documentaire des connaissances. Pensé comme un nouvel objet de communication scientifique à implémenter au sein de la revue Sens public, ce format conversationnel cherche à réhabiliter des pratiques d’écrilecture en environnement numérique nées hors de l’institution académique. Sur la base des travaux de Louise Merzeau, nous dressons des pistes pour concevoir un dispositif d’éditorialisation conversationnel propice à l’établissement d’un espace commun de connaissances et engager une herméneutique collective.

EDIT EDIT EDIT EDIT

Nicolas Sauret, « Epistémologie du modèle. Des Humanités syntaxiques ? », Sens Public, décembre 2017.

Les Humanités n’ont eu de cesse de produire des modèles pour penser et interpréter le monde. Malgré cette constante, l’informatisation de leurs pratiques, de leurs méthodologies, voire de leurs concepts introduit une nouvelle forme de modélisation qui ne peut se passer d’une analyse épistémologique. L’introduction du calcul formel sur des objets d’étude échappant apparemment à toute formalisation impose en effet de questionner la pertinence des approches quantitatives telles qu’adoptéées par les Humanités numériques. Ce texte est une exploration du modèle et de son rôle de médiation entre le monde et le chercheur. Le modèle est alors prétexte à réitèrer la dichotomie du calculable et du non calculable, du syntaxique et du sémantique, et finalement du statut ontologique de la connaissance.

Log in