/fr/Activites/Evenements/2021/1/16

Conférence de Simone Beta : Les énigmes grecques, depuis Constantin Céphalas jusqu'à Jean Eugenikos

Éditer l'article

4 février 2021
10h30 (heure de Montréal)
https://jitsi.iro.umontreal.ca/conferenceSimoneBetaEnigmesGrecques

Nous connaissons le genre poétique de la devinette dans la littérature grecque grâce surtout au livre quatorzième de l’Anthologie Palatine. Dans ce petit recueil, qui contient à peu près cinquante énigmes, cinquante oracles et cinquante problèmes mathématiques, on trouve des catégories de devinettes qui vont devenir très populaires dans les siècles suivants.

Dans la conférence on examinera ces petits textes en les comparant aux textes des énigmes byzantines, attribuées à des auteurs plus ou moins connus (Jean Mauropous, Jean Géomètre, Christope de Mytilène, Michel Psellos, Basile Mégalomytes, Eustathios Makrembolites, Théodore Aulikalamos, Théodore Prodromos, Jean Eugénikos) qui ont été actifs entre l’XIème et le XVème siècles.

Simone Beta est professeur de philologie classique à l’Université de Siena. Ses recherches concernent en particulier le théâtre ancien et sa fortune (surtout la comédie grecque), la métaphore, les épigrammes et les énigmes.

Pour ce qui concerne la comédie, il a travaillé surtout sur Aristophane : on rappelle ici Il linguaggio nella commedia di Aristofane : parola positiva e parola negativa nella commedia antica, Rome 2004 ; The Metamorphosis of a Greek Comedy and its Protagonist: Some Musical Versions of Aristophanes’ Lysistrata, in P. Brown & S. Ograjensek (eds.), Ancient Drama in Music for the Modern Stage, Oxford and New York 2010, 240-57 ; Attend, o Muse, Our Holy Dances and Come to Rejoice in Our Songs: The Reception of Aristophanes in the Modern Musical Theater, in S. Douglas Olson (ed.), Ancient Comedy and Reception. Essays in Honor of Jeffrey Henderson, Berlin and Boston 2013, 824-48.

Pour ce qui concerne la métaphore, on peut citer La metafora. Testi greci e latini tradotti e commentati da Giulio Guidorizzi e Simone Beta, Pise 2000; pour ce qui concerne les épigrammes, Vino e poesia. Centocinquanta epigrammi greci sul vino, a cura di S. Beta, Milan 2006.

Il a publié des devinettes byzantines inédites (‘You possess me, you bring me with you, I am a part of you’: a new Byzantine riddle in the Pal.gr. 116, BZ 107, 2014, 37-50; An Enigmatic Literature. Interpreting an Unedited Collection of Byzantine Riddles in a Manuscript of Cardinal Bessarion, DOP 68, 2014, 211-40; A Challenge to the Reader. The Twelve Byzantine Riddles of Pal.gr. 356, JÖB 66, 2016, 11-32).

Ses dernières publications sont Il labirinto della parola. Enigmi, oracoli e sogni nella cultura antica, Turin, 2020 et Io, un manoscritto: l’Antologia Palatina si racconta, Rome, 2019, traduit en français par Les belles lettres (Moi, un manuscrit. Autobiographie de l’Anthologie Palatine). Il vient de traduire en italien l’Antigone de Sophocle (Milan, 2020) et la Lysistrata d’Aristophane (Milan, 2020).

Connexion