Littérature

Éditer le chapeau

Notre culture est profondément bouleversée par le numérique : notre façon de percevoir l’espace, le temps, le rapport entre privé et public, notre identité et notre intimité sont en pleine restructuration. L’ensemble de notre vie, de nos visions du monde et de nos valeurs en est affecté. La littérature elle aussi subit cette métamorphose : ses frontières, son esthétique, ses structures changent, ainsi que ses fonctions culturelle, sociale et politique. L’influence du numérique se fait non seulement ressentir dans des formes littéraires hypermédiatiques, mais aussi dans la littérature qui continue à circuler sur papier. La Chaire de recherche ne s’intéresse pas tant à la littérature numérique qu’à la littérature à l’ère du numérique : il s’agit de comprendre les transformations récentes de ses différents aspects (par exemple, les concept d’auteur, d’œuvre ; les notions de texte, de fiction), avec la conviction que ceux-ci agissent tels des révélateurs des mutations plus globales qui touchent à l’ensemble de notre culture.

/fr/Champs-de-recherche/Litterature

Publications

Ajouter un articleEDIT

Le répertoire des écrivain.e.s numériques

Qu’est-ce qu’une œuvre littéraire dans l’environnement numérique ? Intéressé.e.s par des formes littéraires numériques qui ne rentrent pas dans la définition établie par l'Electronic Literature Organization (ELO), la CRC sur les écritures numériques adopte une approche fondée sur la volonté de rendre visibles et accessibles des œuvres qui ne sont pas considérées comme traditionnelles.

EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Enrico Agostini Agostini Marchese, « Vous êtes ici. Prolégomènes pour une littérature géolocalisée », Hybrid. Revue des arts et médiations humaines, décembre 2018.

Si l’avènement et la diffusion massive du téléphone intelligent et des autres dispositifs mobiles ont déjà fait l’objet de plusieurs études, notamment dans les domaines des sciences cognitives et de la sociologie, les analyses littéraires à cet égard demeurent rares, surtout dans le monde francophone. Cependant, les écrivains ont de plus en plus recours aux potentialités offertes par ce type de support afin d’explorer de nouvelles possibilités littéraires. En analysant quelques-uns de ces exemples, nous allons nous demander de quelle manière les dispositifs mobiles changent notre rapport à la littérature : comment la mobilité et la portabilité intrinsèques à ces dispositifs, la géolocalisation dont ils sont dotés et les nouvelles interfaces conçues pour eux influencent-elles nos pratiques de lecture et d’écriture ?

EDIT EDIT EDIT

Enrico Agostini-Marchese, « Plaidoyer pour la normalité », Sens Public, avril 2018.

Est-il possible de penser la littérature numérique au-delà de sa spécificité technique et technologique ? Comment analyser cette production littéraire avec les outils littéraires « classiques » ? Dans son livre Pour une poétique numérique. Littérature et internet, au moyen d’une approche multidisciplinaire capable de passer aisément de la théorie sémiotique du rapport entre image et texte à une réflexion sur les pratiques contemporaines d’archivage, Gilles Bonnet propose une analyse exhaustive du domaine de la littérature numérique française contemporaine. Véritable état de la question au sein du domaine, ressource bibliographique incontournable et anthologie, ce texte est non seulement une pierre de touche pour toute recherche sur le sujet, mais aussi une puissante déclaration de légitimité d’un champ littéraire trop souvent négligé par l’institution.

Connexion