/fr/Concepts-cles/Espace-numerique/2022/11/22

Colloque VocUM

Éditer l'article

17-18 novembre 2022
Yann Audin est coprésident de l'édition 2022 du colloque international VocUM, organisé par des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de l’Université de Montréal provenant de différents domaines d’études reliés au langage.

Le 17 novembre 2022 à 13 h 30 (HE), Yann Audin présente une communication intitulée « Documentaire : remédiation de l'archive en fiction ».

Selon Jacques Rancière, le documentaire est une forme fictionnelle particulière; tout en maintenant une illusion de représentation de la réalité, il utilise l’archive non-fictionnelle pour tisser une narration (Rancière 2001). Les prétentions de vérité du documentaire contribuent à invisibiliser les artifices de l’intermédiation entre la captation “directe” d’images (ou autres données) d’archives et la fiction, cette dernière servant d’outil de réécriture de la réalié. Le pont produit entre plusieurs formes de représentation de l’information rappelle l’impératif de Galloway “data have no necessary visual form” (Galloway 2011), la narration formant de par sa nature des liens arbitraires entre ses éléments (Rancière 2001). Parallèlement, le documentaire produit un effondrement de la distance entre le spectateur et le narrataire : une superposition qui facilite la modification du régime de vérité du spectateur vers celui du public assumé par les documentaristes. Le but de partage d’information du documentaire est supplanté par le déploiement d’orientations politiques et par la normalisation d’un rapport à la réalité. Fonctionnellement, le documentaire produit des déplacements, d’abord chez son matériel (de l’archive à la fiction, de méthodes filmiques à outils politiques), puis chez les spectateurs (déplacements du régime de vérité, réorientation émotionnelle).

Cette présentation offre un cadre théorique pour traiter de la remédiation d’images d’archives sous une forme fictionnelle en mobilisant des principes filmiques (Hitchcock et Markle 2011), la théorie de la réception (Gibson 1950), et le concept de régime de vérité de Foucault (Lorenzini 2013). L’approche proposée souligne les dangers épistémiques de la propagande et l’importance de la lecture critique, qu’elle soit négociée ou oppositionnelle (Hall 1993). Un fragment de téléjournal est utilisé comme étude de cas pour exemplifier l’utilisation de ce cadre théorique.

Connexion