/fr/Concepts-cles/Imaginaire-reel/2022/3/18

Colloque « Reconnecter un monde dévasté ? Représentation des enjeux environnementaux dans les jeux vidéo »

Éditer l'article

8 avril 2022

Dans le cadre du cycle de travaux « Le numérique à son miroir », l'Université de Rouen-Normandie organise un colloque sur la représentation des défis environnementaux dans les jeux vidéo. Margot Mellet y présente une communication intitulée « Sacrifices must be made : Réflexions sur l'obsolescence dans le jeu Inscryption » à 9 h 10 (HE) en ligne ici

Ma communication propose d’analyser le thème de l’obsolescence dans Inscryption, un jeu vidéo de type deckbuilder et roguelike conçu par Daniel Mullins et diffusé par Devolver Digital en 2021. Le jeu s’ouvre sur une cabane sombre où le joueur doit battre aux cartes une force démoniaque pour s’échapper. Ce scénario d’apparence classique est en réalité la vitrine d’une histoire complexe. L’objectif du jeu est bien plus profond et engagé : il s’agit pour le joueur de détruire le jeu soit, dans la narration, de lui faire prendre conscience de l’obsolescence de son propre écosystème.

Fondé sur le principe de sacrifice nécessaire, le jeu est une entité à part entière qui lutte pour continuer à jouer et donc à survivre. Cette thématique mise en pratique, associée à une esthétique mêlant le vintage aux codes de l’horreur (scènes filmées en found foutage), porte un message sur l’obsolescence d’une technologie et d’une mythologie du monde. Inscryption est l’allégorie d’un sacrifice to be made de la transcendance numérique obsolète (entité agressive et intrusive à l’image du World Brain de Wells). Face aux entités qui prennent par intermittences le contrôle, le joueur est amené à prendre conscience de son rôle : celui de sacrifier le jeu pour en sortir.

Connexion