Plans de réflexion

Éditer le chapeau
Crédit photo : Fabian Oefner, <i> Black Hole </i>
Crédit photo : Fabian Oefner, Black Hole

Les plans de réflexion sont les multiples situations de pliage de l'Être sur lui même. L’Être en tant qu’Être est toujours plié sur lui-même. En d’autres termes, il n’y a pas d’un côté l’Être et de l’autre un sujet qui le regarde et qui opère une médiation pour venir en contact avec l’Être lui-même. L’Être est toujours déjà plié – et donc médié. La caractéristique fondamentale de l’Être est de produire un pliage, une "réflexion" ou, mieux, des "plans de réflexion" – qu’on pourrait appeler médiation. Ce pliage ne se produit pas au niveau de notre compréhension, mais avant toute compréhension.

/fr/Concepts-cles/Plans-de-reflexion

Événements

Publications

Ajouter un articleEDIT

Conférence « DH Unbound » de l'Association for Computers and the Humanities et de la Société canadienne des humanités numériques

17-19 mai 2022

Du 17 au 19 mai 2022, l'équipe de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques présentera plusieurs communications et interventions dans le cadre de la conférence annuelle « DH Unbound ». Dates exactes et liens à venir !

EDIT

89e congrès de l'Acfas

9-10 mai 2022

Le 9 mai 2022, les doctorant·e·s Roch Delannay, Giulia Ferretti et Mathilde Verstraete présenteront des communications lors de la séance « Prix étudiants » du colloque « Le numérique dans les sciences humaines : édition et visualisation » au 89e congrès de l'Acfas à 15 h 45. Le 10 mai 2022 à 9 h 30, Marcello Vitali-Rosati préside la 4e session du même colloque. Uniquement en ligne, liens à venir !

EDIT

Colloque « Reconnecter un monde dévasté ? Représentation des enjeux environnementaux dans les jeux vidéo »

8 avril 2022

Dans le cadre du cycle de travaux « Le numérique à son miroir », l'Université de Rouen-Normandie organise un colloque sur la représentation des défis environnementaux dans les jeux vidéo. Margot Mellet y présente une communication intitulée « Sacrifices must be made : Réflexions sur l'obsolescence dans le jeu Inscryption » à 9 h 10 (HE) en ligne ici

EDIT

39e colloque international des Études françaises et francophones des XXe et XXIe siècles « Médias/Media »

24 mars 2022

L’équipe de Littérature québécoise mobile, réunissant René Audet, Bertrand Gervais, Alexandra Saemmer et Marcello Vitali-Rosati, propose un panel intitulé « Penser la matérialité des pratiques littéraires numériques » le 24 mars 2022 à 10 h 30 au colloque organisé par le Département de français et d'italien de l'Université de Pittsburgh. En ligne ici

EDIT

Séance d'échanges sur le palimpseste

Dans le cadre du projet « Le récit de voyage à l'ère numérique. Tentative d'épuisement de l'autoroute Nord-Sud (Gaspé et Miami) », les doctorantes Margot Mellet et Emma Lacroix discuteront de leur recherche sur le palimpseste le 8 mars 2021 à 13 h 30 (HE) ici.

EDIT

Les références qui nous lient : atelier pour constituer des réseaux de connaissances à partir d'une bibliothèque Zotero

Atelier donné en collaboration avec le Groupe de recherche sur les matérialités comparées de l'Association canadienne de littérature comparée le 22 février 2022 à 9 h 30 (HE) ici

EDIT

Colloque « Raconter l'Histoire » le 10 février 2022 à 8 h 30 (HE) du Laboratoire des imaginaires

Dans une communication en ligne intitulée « Penser l'archéologie comme déconstruction du dogme dans les littératures de l'imaginaire », Emmanuelle Lescouet s'exprime sur les sociétés politiques et la subversion de leurs règles sociales dans les univers des littératures de l'imaginaire. Cliquez ici pour obtenir le lien Zoom.

EDIT EDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « The Chiasm as a Virtual - A Non-Concept in Merleau-Ponty’s Work (with a Coda on Theatre) », in Merleau-Ponty and the Art of Perception, North Carolina University Press, 2016.

Philosophers and artists consider the relevance of Maurice Merleau-Ponty’s philosophy for understanding art and aesthetic experience. This collection of essays brings together diverse but interrelated perspectives on art and perception based on the philosophy of Maurice Merleau-Ponty. Although Merleau-Ponty focused almost exclusively on painting in his writings on aesthetics, this collection also considers poetry, literary works, theater, and relationships between art and science. In addition to philosophers, the contributors include a painter, a photographer, a musicologist, and an architect. This widened scope offers important philosophical benefits, testing and providing evidence for the empirical applicability of Merleau-Ponty’s aesthetic writings. The central argument is that for Merleau-Ponty the account of perception is also an account of art and vice versa. In the philosopher’s writings, art and perception thus intertwine necessarily rather than contingently such that they can only be distinguished by abstraction. As a result, his account of perception and his account of art are organic, interdependent, and dynamic. The contributors examine various aspects of this intertwining across different artistic media, each ingeniously revealing an original perspective on this intertwining.

Connexion