/fr/Equipe/Marcello-Vitali-Rosati-/2019/11/2

Parution de Media do not exist de Marcello Vitali-Rosati et Jean-Marc Larrue

Éditer l'article

Institute of Network Cultures
Amsterdam, 2019

Media Do Not Exist: Performativity and Mediating Conjunctures de Jean-Marc Larrue et Marcello Vitali-Rosati propose une approche radicalement innovante au phénomène de la médiation, proposant une nouvelle compréhension qui remet en cause la notion même de médium. Il commence par un aperçu historique des développements récents de la pensée occidentale en matière de médiation, en particulier depuis le milieu des années 80 et de l’émergence des disciplines de l’archéologie des médias et de l’intermédialité. Si ces développements sont indissociables de l’avènement de la technologie numérique, ils ont une longue histoire. Les auteurs retracent les racines de cette pensée à l'aube de la philosophie.

Les êtres humains interagissent avec leur environnement - ce qui inclut d’autres êtres humains - non par l’intermédiaire des médias, mais plutôt par une série de médiations en évolution constante, que Larrue et Vitali-Rosati appellent des "conjonctures médiatrices". Cette observation les conduit à l’argument paradoxal selon lequel «les médias n’existent pas». Les théories existantes sur les processus de médiation restent largement influencées par une compréhension traditionnelle des médias en tant qu’entités relativement stables. Media Do Not Exist démontre les limites de cette conception. Les dynamiques relatives à la médiation ne sont pas le produit d'un seul médium, mais plutôt d'une série de conjonctures médiatrices. Ils sont créés par des événements et des interactions sans cesse changeants, mélangeant l'homme et le non-humain, l'énergie et la matière.

https://networkcultures.org/blog/publication/tod31-media-do-not-exist/.

Connexion