Nicolas Sauret

Éditer le chapeau

Nicolas Sauret est actuellement doctorant à l'Université de Montréal et l'Université Paris Ouest et travaille sur la question de l'éditorialisation et de l'impact des dispositifs numériques d'écriture et de lecture dans la construction et la circulation des savoirs.

Sa thèse s'inscrit dans la continuité de son travail à l'Institut de recherche et d'innovation du Centre Pompidou (IRI) comme ingénieur de recherche et chef de projet (2009-2016).

Au sein de l'IRI puis au sein de la chaire Écritures numériques de l'Université de Montréal, il co-organise le séminaire « Écritures numériques et éditorialisation » depuis 2011, en partenariat avec la revue Sens Public et le laboratoire Dicen-IDF.

Il a travaillé comme vidéaste et réalisateur de documentaire en Asie pendant six années, au Laos puis à Hong Kong, avant de créer à Paris avec deux associés la société de production Inflammable Productions, spécialisée dans les nouveaux médias et les nouvelles formes de narration. Son travail de réalisation a été diffusé dans nombre d’expositions et de festivals.

/fr/Equipe/Nicolas-Sauret

Ajouter un articleEDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Nicolas Sauret, « Design de la conversation scientifique : naissance d’un format éditorial », Sciences du Design, n° 8, décembre 2018, p. 57‑66.

Cet article analyse le design d’un format éditorial expérimental dont l’objectif est de réunir le régime social de la conversation avec le régime documentaire des connaissances. Pensé comme un nouvel objet de communication scientifique à implémenter au sein de la revue Sens public, ce format conversationnel cherche à réhabiliter des pratiques d’écrilecture en environnement numérique nées hors de l’institution académique. Sur la base des travaux de Louise Merzeau, nous dressons des pistes pour concevoir un dispositif d’éditorialisation conversationnel propice à l’établissement d’un espace commun de connaissances et engager une herméneutique collective.

EDIT

Nicolas Sauret, « Design de la conversation scientifique : naissance d’un format éditorial », Sciences du Design, n° 8, décembre 2018, p. 57‑66.

Cet article analyse le design d’un format éditorial expérimental dont l’objectif est de réunir le régime social de la conversation avec le régime documentaire des connaissances. Pensé comme un nouvel objet de communication scientifique à implémenter au sein de la revue Sens public, ce format conversationnel cherche à réhabiliter des pratiques d’écrilecture en environnement numérique nées hors de l’institution académique. Sur la base des travaux de Louise Merzeau, nous dressons des pistes pour concevoir un dispositif d’éditorialisation conversationnel propice à l’établissement d’un espace commun de connaissances et engager une herméneutique collective.

EDIT EDIT EDIT EDIT

Connexion