Éditer le chapeau

A
D
Y
V
S
N
E
M
X
Z
Z
U
T
L
U
D
E
R
V
U
F
O
F
M
R
J
U
H
U
M
A
N
I
E
É
S
N
U
M
E
G
V
C
L
E
Z
Q
W
Z
-
N
U
M
É
R
I
Q
U
E
S
E
S
E
Y
É
c
r
i
t
u
r
e
s
8
9
0
)
K
B
F
N
u
m
é
r
i
q
u
e
s
8
9
Z
Q
Z
Q
S
D
F
G
H
J
K
L
M
%
A
D
Y
V
S
N
E
M
X
Z
Z
U
P
X
T
J
U
Q
P
X
T
J
U
Q
J
V
Q
N
G
G
M
H
O
F
P
B
T
L
S
C
H
A
I
R
E
B
M
J
S
C
M
M
D
S
V
U
M
-
R
E
C
H
E
R
C
H
E
X
Z
K
Y
B
Z
N
M
B
X
V
E
C
A
N
A
D
A
P
X
T
J
U
Q
P
X
T
J
U
Q
X
Z
E
J
B
S
B
N
B
Y
R
J
L
D
P

Prochains événements

/fr

Ajouter un article

Emmanuelle Lescouet, « D’œuvres twittéraires à objets imprimés : deux gestes de lecture complémentaires », Fémur, 2021.

L’écriture sur Twitter est une écriture à contraintes fortes, la plateforme encadre fortement l’éditorialisation possible. Puisque l’édition papier déplace ces contraintes, comment le travail d’édition modifie-t-il l’expérience de lecture  ? À travers deux œuvres littéraires : les Nanofictions de Patrick Baud (2018), qui donnent lieu à une édition multimédia sur papier ; et les Ironèmes d’Étienne Candel (2018), dont l’édition papier est proche du livre-objet mimétique, dans une tentative d’impression du flux. Cet article aborde la remédiation du livre numérique à l’objet imprimé

Connexion